Un premier lancement pour une entreprise privée Chinoise


Lancements / mardi, septembre 11th, 2018

I-Space, une start-up spatiale basée à Pékin, a lancé avec succès mercredi 5 septembre sa fusée SQX-1Z portant trois CubeSats. Le vol marque la première fois qu’une entreprise privée chinoise envoie des satellites dans l’espace.

La fusée a décollé à 13h00 heure locale du centre de lancement de satellites de Jiuquan (JSLC) situé dans la province du Gansu, au nord-ouest de la Chine. I-Space a révélé qu’après le lancement, le SQX-1Z a volé plus de 6 minutes et 40 secondes et atteint une altitude d’environ 108 kilomètres à partir de laquelle a été déployé le trio de CubeSats dans l’espace.

Les CubeSats ont été lancés pour deux sociétés commerciales chinoises – ZeroG Lab et ADA-Space. Selon i-Space, les deux satellites envoyés mercredi dans l’espace ont été déployés pour des essais, tandis que le troisième a été parachuté sur Terre après sa séparation du véhicule de lancement.

SQX-1Z (également connu sous le nom de Hyperbola-1Z) est une fusée suborbitale à propergol solide d’un diamètre d’environ 1,4 mètre et d’une vitesse maximale de 1,6 km/s. Elle peut atteindre une altitude de 175 kilomètres.

Le secteur privée chinois entre dans la course à l’espace

Selon Yao Bowen d’i-Space, SQX-1Z sera utilisé par la société pour fournir des services de lancement de mini-satellites et de constellations à divers clients. La mission de mercredi a marqué le deuxième lancement d’i-Space.

La start-up a été créée en 2016 et a lancée une fusée en avril de cette année. Ce vol précédent a permis de vérifier la conception et l’équipement de sa première fusée mise au point de manière autonome appelée SQX-1S (Hyperbola-1S).

La prochaine mission de la société est actuellement prévue pour 2019. Le vol de SQX-1Z a marqué le 24ème lancement en sol chinois et le neuvième de JSLC en 2018.

De plus, pour ce premier vol, un satellite Chinois, Jilin-1, en orbite à 535km d’altitude a filmer le décollage. Cela donne une vidéo incroyable.

Un second lancement surprise

Lancement surprise du satellite Haiyang 1C
Long March 2C

Plus tôt, dans le Centre de lancement de satellites de Taiyuan, dans le nord de la Chine, a vu le lancement d’une fusée Long March long 2C.

Ce lancement surprise à mis en orbite le satellite d’observation marine Haiyang-1C.

La Société des sciences et technologies aérospatiales de Chine (CASC), principal entrepreneur du programme spatial, a confirmé le succès du lancement dans l’heure.

Haiyang-1C est le troisième satellite d’observation marine du pays. Il aidera à surveiller la couleur de l’océan et la température de l’eau. Et contribuera à la recherche sur l’environnement océanique mondial, selon les médias nationaux.

Ne ratez plus un article, inscrivez-vous à la newsletter

  •   
  •   
  •   
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *