La sonde Hayabusa-2 va larguer deux rovers sur l’astéroïde Ryugu


Missions / jeudi, septembre 20th, 2018

La sonde japonaise Hayabusa-2 larguera deux petits rovers sur l’astéroïde Ryugu cette semaine, probablement dès demain (21 septembre), si tout se passe comme prévu.

La sonde Hayabusa2 est partie pour l’astéroïde Ryugu en décembre 2014 et arrivée en orbite autour de Ryugu le 27 juin de cette année. Elle a déjà entamé sa mission d’un an et demi à explorer la surface. Elle reviendra sur Terre en 2020.

Le vaisseau spatial est armé d’un grand nombre de capteurs et de sondes, dont un éjecteur de grande puissance qui lancera une balle de 0,5 gramme à la surface pour étudier les matériaux éjectés.

Mais pour le moment, ce sont deux petits rovers qui vont être déposés sur l’astéroïde. L’équipe de Hayabusa-2 a commencé à préparer sérieusement la manœuvre épique la semaine dernière. Le calendrier actuel prévoit que les deux petits robots en forme de disque, appelés MINERVA-II1A et MINERVA-II1B, se déploient dès demain.

MINERVA-II signifie «Micro Nano Experimental Robot Vehicle pour astéroïde, deuxième génération». Le rover de première génération a volé à bord de la mission Hayabusa, qui est arrivée en orbite autour de l’astéroïde Itokawa en septembre 2005.

Chaque MINERVA-II mesure 18 centimètres de largeur sur 7 de hauteur, avec une masse d’environ 1,1 kilogramme. Ces deux rovers ne vont pas « rouler » au sens traditionnel du terme! En effet, au lieu de rouler sur des roues comme un rover sur Mars ou sur la Lune, le duo sautera sur Ryugu.

Vue d'artiste de MINERVA II1
Vue d’artiste de MINERVA-II1A et B

Les astéroïdes sont trop petits pour avoir beaucoup de gravité, donc ces rovers sautent pour se déplacer d’un endroit à l’autre. Chaque sonde comporte quatre dispositifs rotatifs à l’intérieur. Ces dispositifs génèrent un couple qui propulse les sondes pendant 15 minutes, soit environ 15 mètres par saut. Chaque engin a deux caméras, un thermomètre et un accéléromètre. Il dispose aussi de LED optiques et ultraviolettes pour l’éclairage afin de mesurer les particules de poussière.

Les rovers se déplaceront de manière autonome, explorant plusieurs zones à la surface des 950 mètres de Ryugu. Le duo rassemblera diverses données avec son matériel scientifique et un total de sept caméras partagées par les deux rovers.

Vous pouvez suivre en live les images fournis par la sonde Hayabusa-2

Le mois prochain, Hayabusa-2 déposera un plus gros atterrisseur appelé MASCOT sur l’astéroïde, et un autre robot, MINERVA-II2, l’année prochaine. 
Les membres de l’équipe de la mission ont indiqué que les scientifiques étudieront en détail la saleté et les roches retournées pour connaître l’histoire du système solaire et le rôle que les astéroïdes pourraient avoir joué dans la vie sur Terre.

schéma MINERVA II1

Hayabusa-2 fera plusieurs incursions à la surface l’année prochaine, attrapant des matériaux de Ryugu à chaque fois. L’orbiteur quittera l’astéroïde en décembre 2019 et ses échantillons reviendront sur Terre dans une capsule spéciale un an plus tard.

Hayabusa-2 n’est pas la seule mission d’échantillonnage d’astéroïdes opérant actuellement. La sonde OSIRIS-REx de la NASA se rapproche de sa cible, l’astéroïde Bennu. OSIRIS-REx devrait arriver en orbite autour de Bennu le 31 décembre et renvoyer des échantillons de roches spatiales sur Terre en septembre 2023.

Ne ratez plus un article, inscrivez-vous à la newsletter

  •   
  •   
  •   
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *